Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 10:47


Les 2 principaux couloirs de la vallée et parmis les plus grands dénivelées possibles.

- Couloir du Ferrand (article) monter à gauche de l'Aiguille du Moine, esquiver ou non la cascade de glace (qui peut être comblée de neige lors de bons hivers)  et continuer dans la pente raide à l'aplomb du sommet du Ferrand. Il existe des variantes, à droite du sommet dans les rochers, qui permettent de ne pas sortir directement au sommet qui est souvent corniché. Le principal danger de ce couloir reste les plaques à vent, il y a souvent de grosses accumulations et le risque d'avalanches est important. Prudence donc.
- Couloir du Moine, il démarre à la droite du Moine et sort sur l'arête droite du Ferrand, pas de grandes difficultés , attention aux plaques à vent. Le final sur l'arête est sympa.



LA goulotte de la vallée, la Raie des Fesses ( cotation D peut-être, cf. article la Raie des fesses) :
     - une première cascade de 10m en grade IV suivie d'une pente de neige (L1= 50m avec relai sur broches au second goulet),
     - une seconde section de 25m en glace en grade II ou III puis une pente de neige très raide (L2=50m avec relai sur piolets)
     - une troisième cascade de 10 -15m en grade III ou III+ peu protégeable et donc engagée, sortie délicate (le jour où nous avons faits la Raie des Fesses): L3 = 40m avec relai sur corps mort (piolet).
Magnifique course de la vallée, difficile, ambiance assurée. La sortie se fait sous le Puy de la Perdrix le long de l'arête.



La goulotte Etienne, orientée plein nord, est située au-dessus de l'Aiguillette, elle est plus courte que la Raie des fesses mais tout aussi jolie:
     - L1 = une goulotte à 70° sur 15m suivie d'une large pente de neige (L1=50m avec relai sur broches au pied de la cascade)
     - L2 = cascade en grade IV voir IV+ sur 10m puis goulotte en glace puis neige sur 40m (relai sur corps mort)
On rejoint le sommet du Puy de la Perdix facilement par l'arête.
Nous avons réalisé cette ascension à l'hiver 2010: topo complet ici.
topo goulotte etienne








Directe Est à la Perdrix
(AD-):
Superbe couloir et belle ambiance. On commence par un rideau de glace dont la hauteur varie en fonction de l'enneigement, une dizaine de mètres à 70-80° puis on continue jusqu'à une arête (L1= 50m avec relai sur corps mort). On enchaîne sur une pente très raide, 50° environ pour arriver au pied d'un ultime ressaut en glace ou neige de 5 à 10 mètres.
La sortie se fait sous le Puy de la Perdrix.
La course est relativement plus facile que la goulotte Etienne et la Raie des Fesses.
Topo complet ici.




























Le Glaçon du Dôme

Escalade en glace très difficile (grade 5+ minimum), difficilement en condition, il faut que le glaçon arrive au sol...
40-50 mètres de glace.
Plus de détails sur SancyAscension























Voie Normale du Dôme

Une cascade de glace en 3 sur presque 30m. La sortie est soit directe dans la pente de neige, soit par un goulet évident en diagonale. Cotation AD.

J'ai réalisé seul cette voie à l'hiver 2013 : topo ICI.















Goulotte Vimal (ou cheminée Vimal)

Voie originale, difficulté estimée à TD.
C'est une goulotte esthétique, technique avec entre autre le franchissement surprenant de 2 blocs coincés. UN MUST!!
Prévoir un minimum de 2 broches, 2 coinceurs, 4 pitons pour protéger l'ascension.
Nous avons réalisé cette course à l'hiver 2010:
Topo complet ici.










goulotte-vimal-mars-2010 8852-copie-1
Voie "Barraud" (à priori) dans le triangle du Dôme

Difficulté estimée à en tenant compte de l'impossibilité de poser des protections (sauf au départ).
La voie débute dans un cône herbeux puis rejoint par une pente très raide le sommet du grand triangle.
2 petits ressauts en glace et une raide goulotte terminale (50m) débouche au même endroit que la sortie de la goulotte Vimal.

Théo a réalisé seul cette voie, j'avais un mollet scalpé.




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Helliot 15/02/2010 07:15


ça fait rêver ceux qui n'ont que les moyens de faire de la marche à pieds, un peu de ski alpin et fond, des petits HP en avril m'ont montré certaines pentes formidables pour les initiés, je suis
resté au bord


pierrelo 07/02/2010 22:38


je suis lancé alors j'y vais.pour les goulottes j'ai dèja dit ce que je savais, pour le Domes la cheminée du Dome est en faite la cheminée Vimal. Il existe une autre voie a droite dans le cone en
herbe c'est la voie Barrau et c'est tout car il me semble que le reste est à ouvrire ce qui ne serai tardé.
Allé a+


Oliv et Aurel 08/02/2010 17:08


salut,
Je suis d'accord pour la cheminée Vimal, je vais compléter. La voie Barrau, je ne connais pas, ça doit être peu parcouru et difficile je suppose, mais surement interressant.
Pour les goulottes, celle de droite est nommé "goulotte etienne" dans le topo de François Lesca (je suppose qu'il s'est renseigné:
http://www.baleydier.fr/arnaud/_cartes/topo%20alpi%20hivernal%20sancy.pdf) et le PGM l'appelle aussi de la même façon. D'ailleurs, la plus à gauche, c'est pas vraiment une goulotte, bizarre de
l'appeler "goulotte Etienne".
Celle du milieu: le PGM l'appelle "raie des fesses", un "ancien" (T.Montpied) la nomme aussi comme ça, et c'est vrai que quand on la regarde c'est la plus étroite de toute.
Par défaut nous avons donc nommée celle de gauche "la directe à la Perdrix".
As-tu un topo ancien? ou en existe-t-il un?
Si c'est Mr Barrau qui les a ouvertes alors il faudra que tout le monde adopte les noms qu'il a donné , du coup, un topo officiel complet permettrait de clarifier tout ça.
A+
Oliv