Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 20:00

Bivouac au parking d’Entre-les-Aygues, montée par le vallon des Bans en suivant le torrent de Celse jusqu’au refuge des Bans à l’altitude de 2076m. Le soleil est à nouveau au rendez-vous.

DSC01348Le vallon des Bans

DSC01351Le Pic de Bonvoisin, un sommet oublié mais attirant

Initialement partis pour réaliser l’arête sud des Dents de Coste Counier, finalement nous décidons une fois au refuge de réaliser l’ascension des Dents de Coste Counier par une voie directe haute de 500m, côté D+ mais équipée sur spits (voie Cambon). Elle se nomme "Le diable par la queue". Ça nous changera des dernières ascensions.

DSC01354L’arête des Dents de Coste Counier qui se confond avec la face sud-est des Bans en arrière-plan

Nous laissons le superflu au refuge. Nous partons un peu tard, 30 petites minutes de marche suffisent pour rejoindre le début de la voie.

DSC01359Quelques points de repère dans la voie « Le diable par la queue »

Les quatre premières longueurs sont données V et V+, elles ont été plus difficiles que prévues, J-M Cambon était surement en grande forme au moment où il a ouvert. L’équipement est béton de toute façon, pas d’engagement particulier même si quelques passages sont plus difficiles. En tout cas ça a le mérite de me réveiller car aujourd’hui ce n’est pas la grande forme.

DSC01362DSC01366DSC01371

Les premières longueurs en V+

Après nous arrivons au sommet du mur raide puis nous progressons en corde tendue jusqu’au pied de la tour décollée par des dalles inclinées et des grandes vires herbeuses. Il suffit de se laisser guider par les spits. L’escalade est agréable jusqu’au sommet de la « tour décollée ».

DSC01373La tour décollée réserve deux longueurs magnifiques en V

Nous contournons par la droite puis descendons dans une petite brèche qui marque le départ des 4 dernières longueurs (III et IV). Nous accélérons la grimpe car la journée est déjà bien avancée.

DSC01386

Qu’est-ce qu’il reste à faire ?

DSC01390DSC01400

Le final de l'ascension

La vue est superbe sur le vallon des Bans et plutôt austère sur la face sud-est des Bans.

DSC01407Vue sur le vallon des Bans depuis le sommet de la 1ère pointe des Dents de Coste Counier

DSC01409Le Pic de Bonvoisin et le Pic Jocelme

Nous descendons à la brèche par un petit rappel (désescalade possible), puis un second rappel nous amène sur de grandes vires dominant d’une centaine de mètres les grandes pentes. Le soleil se couche, il faut rapidement trouver les rappels de descente, nous tournons un peu en rond puis finalement nous trouvons le premier rappel : il mène dans un étroit goulet d’où part le second rappel.

DSC01424Le second rappel s’effectue sur des blocs coincés

DSC01427Emplacement des deux derniers rappels utilisés, ça peut aider…

Poursuivre ensuite sur une grande traversée à flanc marquée par quelques cairns jusqu’à rejoindre le sentier menant au refuge.

DSC01429Coucher de soleil

L’ascension de la 1ère pointe des Dents de Coste-Counier par la voie "Le diable par la queue"est donnée D+ (difficile) mais malgré les 500m d’escalade, la voie n’est pas engagée et de nombreuses longueurs sont faciles. L’escalade est assez longue, un peu monotone parfois, la partie la plus intéressante commence à la tour décollée. Si vous avez la forme, il est possible de continuer sur la traversée des arêtes (AD) mais il faut partir tôt. Nous sommes partis depuis le parking d’Entre-les-Ayques, nous étions trop justes dans le timing. Ce vallon des Bans est magnifique et accueillant, J-M Cambon a équipé de nombreuses voies, nous pensons y revenir un jour ou l’autre.

 

Olivier et Théo

Partager cet article

Repost 0
Published by Oliv et Aurel - dans Alpinisme Ecrins
commenter cet article

commentaires