Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 16:38

Après un bon coup de froid de quelques jours (bien rare cet hiver) et un gros redoux annoncé, nous décidons d’aller visiter le Cantal et découvrir une pratique de l’escalade sur glace un peu particulière : le ruisseling, cela consiste à remonter un petit cours d’eau pris par la glace. Des températures très négatives sont donc plutôt conseillées pour le ruisseling surtout si le ruisseau a un débit important.

Grand soleil aujourd’hui ! Nous sommes 3 : Olivier, Théo et Wendy une amie qui souhaite s’initier à la cascade de glace. Le ruisseling en question est situé dans la vallée de l’Alagnon, rive gauche, au-dessus du hameau de la Bourgeade (au début de la montée à la station de ski du Lioran). Il faut traverser le hameau et marcher 5 min sur le chemin jusqu’à un réservoir d’eau. C’est là le début. La suite nous allons la découvrir. Ne lisez pas la suite du reportage si vous souhaitez découvrir au fur et à mesure le ruisseling !

Première observation, le ruisseau n’est pas totalement gelé ; première sensation, il ne fait pas si froid que ça ! Bon, nous continuons par la rive jusqu’à rencontrer une succession de trois ressauts. Seconde observation : c’est beau ! Nous frappons la glace : seconde sensation : c’est plutôt moyen mais ça devrait le faire.

DSC02622Premier obstacle du ruisseling, trois ressauts faciles

Nous allons grimper en flèche comme nous sommes trois, nous tirerons toujours des longueurs dans les ressauts et cascades de glace car la glace est assez cassante et les sorties des ressauts sont pauvres. Par contre, c’est plus engagé pour le premier, glace trop pauvre pour brocher, mieux vaut être sûr de ses ancrages. Les relais sont tops. Une sangle autour d’un arbre et le tour est joué.

DSC02640DSC02645DSC02648

DSC02631Wendy assure avec brio

Nous continuons par une grande pente inclinée en neige puis en glace. C’est toujours aussi beau et toujours aussi fin en glace.

Ensuite, nous arrivons devant une cascade d’environ 15 m de hauteur : grade III peut-être. Après quelques coups de piolet, nous décidons de la contourner par une mini-goulotte entre rochers, arbres et terre car la glace est trop fragile.

DSC02670Second obstacle répertoriable

DSC02674DSC02686

Goulotte fine à gauche de la cascade avec deux ressauts

Un peu de marche, nous arrivons à une autre cascade (10m), il est l’heure de la franchir, d’ailleurs je décolle une énorme assiette. Ce sera la dernière.

DSC02690DSC02697

Le ruisseling est un concept vraiment sympa, on découvre l’itinéraire au fur et à mesure de la progression. L’environnement est agréable dans les bois avec le bruit du ruisseau. C’est ludique, peu difficile et idéal pour se faire plaisir sans s’exploser les bras, certains passages peuvent cependant demander de l’engagement si comme nous l’épaisseur et la qualité de glace était moyenne. Lorsque tout le ruisseau est en glace ça doit être encore plus intéressant, pour info l’orientation est sud.

 

La journée n’est pas finie, nous rejoignons la rive droite de l’Alagnon, après 30 min nous entrons dans un petit canyon qui va nous mener à la cascade du Passadou (site cantalpinisme pour l’accès).

DSC02704DSC02711

La cascade du Passadou est nichée dans un petit cirque dans la forêt, c’est silencieux, belle ambiance ! Elle fait 30 mètres de haut et la difficulté est grade III (sur la gauche) à grade IV+ (sur la droite). Glace de meilleure qualité cette fois-ci.

DSC02714La cascade du Passadou

DSC02717


DSC02700
Olivier et Théo

Partager cet article

Repost 0

commentaires

NonoD 18/02/2010 15:43


Merci pour les infos Oliv.

@+


NonoD 09/02/2010 10:04


Sympa ce ruisseling ! J'aimerai savoir quels matériels vous avez utilisé ?
Crampons et piolets cascades ou classiques ... ?

@+

Arnaud.


Oliv et Aurel 17/02/2010 19:06


Du matériel typés cascade, c'est toujours un plus quelque soit la difficulté.
Cependant pour ce ruisseling c'est du grade 3 maxi sur quelques mètres, 2 le plus souvent : donc des piolets dit "semi-techniques" et des crampons "mixtes" (des makalu de chez simond par exemple)
suffisent pour le second de cordée.
Pour le gars en-tête crampons et piolets cascade de rigueur car la glace n'est pas toujours de bonne qualité et pas forcément épaisse dans ce genre d'itinéraire.
Perso: piolets quarks et crampons makalu ce jour là.

oliv